Annonce

Bonjour aux nouveaux inscrits ...

Avant de poster (sauf pour la partie offres et demandes d'emploi du forum), prsentez vous dans le forum "Prsentations". Si vous avez des soucis, n'hsitez pas me contacter par mail : allolivier2b (arobase) gmail.com. Pour votre "Prsentation", n'oubliez pas d'indiquer votre profession (grimpeur, bcheron ... etc) avec un premier message sympa pour faire connaissance.

Olivier

#37 05-02-2014 20:37:18

gabi
Super Lmurien
Lieu: pays d'caux
ge: 40
Date d'inscription: 25-11-2010
Messages: 1899

Re: Mulching vertical

Bravo   Plus1


Un optimiste, cest un homme qui plante deux glands et qui sachte un hamac

Que dit Jean de Lattre de Tassigny

Hors ligne

 

#38 05-02-2014 20:40:56

Plog
Chimpanz
Lieu: cevennes
ge: 40
Date d'inscription: 09-06-2009
Messages: 215

Re: Mulching vertical

Le risque d'une pollution organique par cette technique me semble quand mme trs trs faible.

Les deux principaux risques de cette technique sont
      les dgats causs aux racines, mais bon si on utilise des techniques appropris et si on est attentif, le ration bnfice risque semble positif. L'exprience de ceux qui ont pratiqu va en ce sens,
       les risque de transmission de maladie cryptogamique, l il faut bien entendu prendre ce risque au srieux. Cependant une tude de Karel A Jacobs (dont j'avais dj parle) semble minimiser ce risque en utilisant du broyat compost. Donc l'ide d'utiliser du brf un peu vieux est bonne et pas seulement pour viter llvation de temprature. Cependant l'tude  en question n'est pas complte et ne teste que 36 pathognes (dont l'armillaire). De plus le risque n'est pas nul pour au moins un des pathogne test (Sphaeropsis sapinea).

l'tude en question pour ceux que a interesse

Hors ligne

 

#39 05-02-2014 20:51:32

Dom pas la peine
Membre vnrable
Lieu: Grand-champ
ge: 47
Date d'inscription: 22-05-2008
Messages: 3575

Re: Mulching vertical

Plus1  vinz93

Facile ce type de rponse mais ce n'est pas cela qui va me faire renoncer vrifier ce que j'avance.
La suite au prochain numro...

Le problme, c'est que tu cherches seulement avoir raison car, si tu avais rellement eu un temp soit peu, quelques conaissance en termes d'arbres(racines), sol(flore et faune), tu n'aurais mme pas lud le sujet ni mme fait ce trs mauvais parallle.   hmm
Pour moi, parler un mur, a le mme intrt que de discuter avec une personne comme toi.

Sans aucune animosite...  wink


Vaut il mieux naitre con ou le devenir ?....
https://www.youtube.com/watch?v=ZKGYPR_3RGE

Hors ligne

 

#40 05-02-2014 21:02:13

vinz93
Petit Lmurien
Date d'inscription: 26-10-2008
Messages: 1426

Re: Mulching vertical

Le dveloppement d'une strate vgtale de plus en plus haute entraine la formation d'une rhizosphre de plus en plus profonde par prospection de source d'approvisionnement en eau.

On peut observer dans certaines grottes, caves, gouts le dveloppement de racines plongeante d'arbres situs plusieurs mtre plus haut en surface.

Ces racines constitues de matire organique, dtassent le sol et en se dcomposant enrichissent ce sol de plus en plus en profondeur (pdogense).

Une microbiologie encore plus spcifique apparait alors.

Plus un sol vivant sera profond et moindres seront les lixiviats du lessivage qui atteignent la nappe phratique.

Ces racines profondes captent et remontent les minraux en les remontant plus en surface pour former de la matire organique qui se dcomposera en surface et dans la couche superficielle du sol.

Il y-a quand mme un hic!!! Un tassement trop important du sous-sol induit par un passage trop rpt d'engins et le pitinement intempestif. Ce tassement et asphyxie est d'autant plus accru que le sol est dgrad, strile et soumit aux intempries (essaie de faire pousser une carotte dans une ornire Clif )...

Ce milieu anarobique ne permet plus la formation adquat du cycle car seules des bactries peuvent s'y installer.

La matire organique, en milieu asphyxiant, rentrera dans un processus long de putrfaction car seul des bactries seront mme de la dcomposer.

Hors ligne

 

#41 05-02-2014 21:23:30

Clifhanger
Grand Sage Lmurien
Lieu: Corbires 11
ge: 52
Date d'inscription: 04-04-2013
Messages: 2943

Re: Mulching vertical

Dom pas la peine a crit:

Plus1  vinz93

    Facile ce type de rponse mais ce n'est pas cela qui va me faire renoncer vrifier ce que j'avance.
    La suite au prochain numro...

Le problme, c'est que tu cherches seulement avoir raison car, si tu avais rellement eu un temp soit peu, quelques conaissance en termes d'arbres(racines), sol(flore et faune), tu n'aurais mme pas lud le sujet ni mme fait ce trs mauvais parallle.   hmm
Pour moi, parler un mur, a le mme intrt que de discuter avec une personne comme toi.

Sans aucune animosite...  wink

No problmo, j'attends une rponse sur ce que j'avance...la contamination !

Pour le reste, je remercie Vinz93 mais il y a longtemps que je le sais. Lorsque je dplore mon inculture c'est au sujet de choses plus ardues comme la biologie molculaire et autre.

Quant la pollution, je m'adresse vous en crivant: "Si des gens comme vous n'accompagnez pas vers un cheminement "nappes propres", o va-t-on ?".
Car ce type de mthode, si elle est mal utilise peut mener ce genre de drives.

Zro animosit...j'attends la rponse.
La suite au prochain numro...


Proverbe bcheron:
C'est l'ide qui fait le bon bcheron, ce n'est pas la force !

Hors ligne

 

#42 05-02-2014 21:28:09

forrest grimp
Membre vnrable
Lieu: occitanie
ge: 63
Date d'inscription: 22-12-2007
Messages: 3762

Re: Mulching vertical

Une petite question vous parlez toujours du mulching vertical ou bien du mulching tout court?  siffle

En ce qui concerne le mulching vertical a m'intresse beaucoup mais de l franchir le pas de l'appliquer ou bien d'en faire la prconisation j'y suis pas encore   hmm

Aprs un examen clinique de l'arbre (pour employer un vocabulaire mdical) mes connaissances sur les signes de dprissement de ralentissement de croissance ou simplement de rponse un stress abiotique constats me permettent ils de prconiser une technique aussi invasive que le mulching vertical?? pour l'instant ma rponse est non!

Il y cinq ans je suivais deux pins parasols sur pelouse arrose trs dfolis et jaunes je n'ai rien prconis ni apports ou autres simplement un changement du rgime d'arrosage ...les deux pins sont bien verts et fournis maintenant mais en aucun cas je ne peux affirmer que le changement de l'arrosage estival est chang quoi que se soit et mme je ne le crois pas ...
Pareil pour le mulching vertical sur grands et vieux arbres quelles sont les preuves scientifiques de la russite de telles pratiques?

Pour l'instant je m'en tiens au paillage BRF classique important mon avis surtout sur jeunes arbres pour l'installation des mycorhizes et ceci ds la plantation  smile 

Pour Dom animosit sans e et avec un s dans ton cas ...si tu as d'autres chats vas y!

Hors ligne

 

#43 05-02-2014 21:39:58

vinz93
Petit Lmurien
Date d'inscription: 26-10-2008
Messages: 1426

Re: Mulching vertical

Je viens de finir ma pause pipi-clope  tongue

Lentracte est finit et voici le:

-Chapitre THREE (c'est puisant de te contre-argumenter Clif)-

En milieu plus ar, la biodiversit de la microbiologie est plus importante et favorisera une dcomposition plus rapide, de meilleure efficacit et crera un humus de meilleure qualit qui se minralise moins rapidement. bref, plus stable quoi

Il existe plusieurs types d'humus (dont l'exactitude du vocabulaire m'chappe) selon que celui-ci est issu d'une dcomposition anarobique ou pas.

La nature de la matire organique influe aussi sur la qualit et les proprits de l'humus qui en rsulte.

Il est question d'un rapport (C/N) entre la quantit d'azote (N) et celle de carbone (C) contenues dans la matire premire. Exemples:
De la tonte de gazon (riche en N) sera trs fermentiscible et dgagera de la chaleur et des biogaz qui fouettent. En tas trop pais, le milieu devient anarobique et favorisera le dveloppement de bactries.
Des rsidus de bois riches en lignine (riche en C) se dcomposeront lentement et dgageront beaucoup moins de pertes d'lments. En tas, le milieu sera ar, chauffera moins, et favorisera plus le dveloppement de fungus, arthropodes, et autres bestioles.
La bonne combinaison pour un bon compost est de trouver un bon quilibre entre les deux: C et N. C'est la raison pour laquelle on utilise entre autre de la sciure de bois en toilette sche pour recouvrir nos chiures, ou pour le fond de cage de Mickey la souris blanche.
Ce juste milieu permet d'obtenir LA biodiversit la plus riche.

Hors ligne

 

#44 05-02-2014 22:31:16

vinz93
Petit Lmurien
Date d'inscription: 26-10-2008
Messages: 1426

Re: Mulching vertical

Encore un dernier et je lche l'affaire Clif. Il y-a un proverbe qui dit qu'il n-y-a que les cons qui ne changent pas d'avis mais suis sur que tu ne l'es pas tant que a! Tte de pioche!!!

L'intitul du CS est taille et SOIN des arbres.

Notre impatience, celle du client, et l'urgence de trouver des solutions rapidement perceptibles par ce dernier mais surtout le patient, l'arbre, nous amne des solutions simples et "BIO LABEL ROUGE". Comme l'utilisation de nos broyats comme paillage "tape lil" pour faire bander le client, rduire les frais de d'vacuation mais surtout apporter une matire organique de choix pour une microbiologie diversifie.

Plus la biodiversit du sol est importante meilleure sera l'aggradation et les risques de lessivage, en combinaison avec les racines des vgtaux.

Ce broyat aprs digestion limite la quantit de germe pathogne (suc gastriques, enzymes, etc...) tout comme la fermentation chaud sauf que les pertes sont moindres (CO2, biogaz, lixiviat, etc...).

Le dtassement mcanique du sol ,avec une barre mine, tarire, air spade, pal injection, levage de taupes, est une rponse rapide qui, combine au mulch, acclre le processus de revitalisation de l'activit biologique du sol.

Pour ce qui est des dgts de racines, le bouquin de Mr Petiot prconise le forage 1m l'extrieur de l'aplomb du houppier jusqu' 1m l'intrieur sur un primtre en "anneau" (celui qui ne comprend pas, il achtera le bouquin 18E). Cette prconisation limite le risque de blessure.

Pour limiter la transmission de pathologie, en revanche, je te rejoins mon Cliffy (on est au moins d'accord sur quelques chose! On trinquera ta meilleure bouteille pour fter a  wink  ).

Il vaut mieux par prcaution utiliser le broyat issue d'une autre famille vgtale que le sujet paill (ex: copeau de tilleul (tiliace) sous un tulipier (magnoliace), copeau de frne (olace) sous un chne (fagace).

Hors ligne

 

#45 05-02-2014 23:07:10

gioyanou
Super Lmurien
Lieu: peymeinade
ge: 45
Date d'inscription: 07-07-2010
Messages: 2092

Re: Mulching vertical

vinz ,il faut que je te le dise "tu m'pates" buga


Je n'aime pas les gens qui parlent pendant que je les interromps.
_______________________________________________________
Mais monsieur l'agent, c'est quoi 2 grammes dans une voiture de 2 tonnes ?

Hors ligne

 

#46 05-02-2014 23:11:19

vinz93
Petit Lmurien
Date d'inscription: 26-10-2008
Messages: 1426

Re: Mulching vertical

Il m'a fallu du temps pour pianoter et du coup j'ai zapp les messages qui se sont glisss entre deux. T'as dj vu un ouistiti binocles taper un texte???  siffle  H ben a galre!!!  lol
Bon ben aprs vous avoir lu:

Je ne cherche pas a faire du zle mais juste partager des connaissances pour lever les esprits. Tout comme certains de vos post lve le mien. Donnant-donnant!!!

Je suis d'accord Cliffy sur le fait qu'il peut y avoir des drives en employant du fertilisant chimique par perforation. Le lessivage entrainerait une bonne partie du produit employ vers la nappe phratique. C'est crado et peu rentable.  sad

Le mulching est un apport de matire organique pour nourrir le sol et non la plante. C'est le sol qui nourrit la plante, pas le mulch.

Je ne sais pas si le driv technique de perforation avait t employ mais j'ai un vague souvenir d'un vieux numro de "La lettre" ( moins que je confonde avec un autre article) qui prsentait des rsultats d'exprimentation.
Il s'agissait de vieux chnes mal en point et en descente de cime qui ont "ressuscit" au parc de la tte d'or Lyon.
Des primtres sous les houppiers ont t dlimits par des cltures pour limiter le tassement (engins d'espace vert et surpitinement du public) puis paills avec du broyat de feuillus.

La technique de perforation a t autrefois utilise mais dans des trous de plantation pour favoriser le dveloppement de racines pivotantes qui assurent un meilleure ancrage et un meilleure assise de l'arbre.

La technique Mr Petiot prconise de reboucher les forages de lombricompost et de lithothamnium.

L'inoculation de mycorhizes (ex: "Symbiota K et Symb.H" de Drayer) est sans doute possible travers les perforations.
C'est utilis en levage dans les ppinires anglo-saxonnes, hollandaises et allemandes.

Concernant l'importance de l'aration du sol pour un meilleur dveloppement des radicelles, c'est vrifiable dans le milieu du bonsai en cultivant les plants en substrat granuleux et selon la technique de la passoire et en ppinire avec le systme "airpot"

Dernire modification par vinz93 (05-02-2014 23:40:17)

Hors ligne

 

#47 06-02-2014 09:04:37

serialclimber
Super Polatouche
Lieu: Haute Savoie et Genve
ge: 49
Date d'inscription: 06-12-2006
Messages: 1141
Site web

Re: Mulching vertical

Pour ceux qui doutent : l'arbre adulte n'a pas en principe besoin d'amendement : tout est prsent pour lui dans le sol .

L'ide c'est plutt de rendre les lments prsents plus disponibles aux racines  de  l'arbre .

Supprimer du bois mort (que l'arbre abandonne donc) des rejets traumatiques ;et des branches tares ou mal conformes par la taille sur un arbre ; pour les remettre disposition au pied sous forme de mulch ; c'est pas vraiment un apport dj .

Le mulching vertical permet de redistribuer l'arbre ce qu'on lui a enlev par la taille ,en ralisant des puits verticaux qui sont quasi invisibles sur une pelouse par exemple .

Le but des copeaux c'est surtout de laisser ces puits ouverts afin que l'eau puisse s'infiltrer et amener les nutriments arrachs au copeaux en les traversant ,pour les rendre plus facilement rcuprables par les poils absorbants des racines .

En fait en dcompacte le sol ,et on cre un sol plus ar ,plus propice au systme racinaire ,c'est surtout une modification de la structure du sol .


Perso je n'ajoute rien aux copeaux ,ils sont assez riches comme a ;et puis la nature est bien faite car les copeaux absorbent l'eau comme une ponge pour la rendre plus efficacement .De mme ils limitent le gel , aident crer avec la faune un CAH meilleur aussi
La dcomposition ou "remise disposition" plutt ,est meilleure avec une libration lente ;tout cela cre un ensemble de paramtres favorables la remise en forme de l'arbre et son panouissement .

Pour les septiques je dis tentez l'exprience et regardez les rsultats qui parleront d'eux mme ...


"les arbres sont les vestiges d'une autre poque,des tches sur l'uniforme cendreux du ciment " Marc Gendron

Hors ligne

 

#48 06-02-2014 09:08:22

p'tit loulou
Ecureuil
Lieu: 56 morbihan
Date d'inscription: 08-02-2009
Messages: 334

Re: Mulching vertical

buga
trs content, j'ai appris plein de trucs intrressant concernant le sujet.

Hors ligne

 

Partenaires

  • Partenaire
  • Partenaire
  • Partenaire
  • Partenaire
  • Partenaire
    • Partenaire
    • Partenaire
    • Partenaire
    • Partenaire
    • Partenaire

Elagueurs

  • Annuaire

Pied de page des forums

[ Allez en Haut de la Page | Allez aux Forums ]

Powered by FluxBB


Partagez ce forum sur Facebook

[ Gnre en 0.041 sec., 16 requtes excutes ]